Schlichter, l'homme derrière la bourde de Trump sur les Kurdes
article

Schlichter, l'homme derrière la bourde de Trump sur les Kurdes

"Les Kurdes ne nous ont pas aidés pendant la Seconde Guerre mondiale"

Réservé à nos abonné.e.s
Donald Trump a justifié mercredi son refus d'aider les combattants kurdes face à l'offensive turque... par le fait qu'ils n'avaient pas aidé les Etats-Unis pendant la Seconde Guerre mondiale et le débarquement en Normandie. Un argument dégoté dans un article signé Kurt Schlichter, un nationaliste blanc. Portrait.

La phrase de Donald Trump a fait glousser comme il se doit. Les Kurdes "ne nous ont pas aidés pendant la Seconde Guerre mondiale. Ils ne nous ont pas aidés en Normandie, par exemple" a déclaré mercredi 9 octobre le président américain pour justifier son refus d'aider les combattants kurdes, alors que le retrait des forces américaines annoncé la veille laissait le champ libre à l'assaut turc contre les Forces démocratiques syriennes (FDS) dans le nord-est de la Syrie. Selon l’Observatoire syrien des droits de l’homme, 15 personnes, dont 8 civils, ont été tuées. 

"Nous avons dépensé énormément d’argent pour aider les Kurdes, que ce soit en munitions, en armes, ou en argent"a-t-il également fait valoir. "Ceci étant dit, nous ai...

Il vous reste 90% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.