Rave party et Miss France : deux foules, deux mesures
article

Rave party et Miss France : deux foules, deux mesures

Réservé à nos abonné.e.s
Haro des médias sur les 2000 "teufeurs" en Bretagne ; indifférence quant aux mille fans agglutinés de Miss France en Moselle. Certes, les adorateurs de la Miss portaient pour la plupart un masque... mais étaient beaucoup plus collés-serrés que les fêtards bretons. Récit d'un deux foules-deux mesures médiatique.

En ce début d'année marqué par différents couvre-feux régionaux et variants contagieux de la pandémie de coronavirus, les Français sont nombreux à aspirer à une échappatoire. Le premier week-end de 2021 a donc été le théâtre de rassemblements festifs respectant plus ou moins (voire pas du tout) les règles de distanciation sociale... Des mouvements de foule à taille variable et traitement médiatique adapté. Deux sont sortis du lot : tandis que les JT et chaînes d'info en continu se passionnaient pour la rave party organisée dans un hangar à Lieuron, au beau milieu de la campagne bretonne, l'accueil en grande pompe de la nouvelle Miss France dans un centre commercial mosellan bondé a provoqué le malaise en ligne, sans toutefois recevoir le mê...

Il vous reste 92% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.