Qatar : déjà 400 morts sur les chantiers du mondial de foot 2022
enquête

Qatar : déjà 400 morts sur les chantiers du mondial de foot 2022

Discrétion des médias. La FIFA auditionnée par le parlement européen

Réservé à nos abonné.e.s
Près de 400 Népalais auraient trouvé la mort depuis deux ans au Qatar en travaillant sur les chantiers des stades de la coupe du Monde de 2022. Et pourtant, peu de reportages dans les médias. En septembre dernier, c'est une enquête du Guardian qui a contribué à médiatiser le sujet. S'en sont suivis quelques - rares- reportages dans les médias français. Aujourd'hui, la FIFA, interpellée par plusieurs ONG sur le sujet, était auditionnée par le parlement européen.

Des esclaves modernes. En 2013, 185 Népalais auraient trouvé la mort sur les chantiers de la Coupe du monde de football qui doit se dérouler au Qatar en 2022, selon un bilan établi par le Guardian fin janvier. Ce qui porte le total de travailleurs népalais ayant péri sur les chantiers au Qatar à 382 en deux ans. Peu de médias ont repris ce chiffre : on trouve un article sur le Monde.fr, ainsi qu'une reprise des chiffres du Guardian sur Mediapart. C'est peu dire que les conditions de travail des ouvriers au Qatar n'attirent pas une foule de médias en reportage. Seuls un reportage sur TF1, ou encore quelques sujets sur I>Télé et sur M6 (ces deux derniers reportag...

Il vous reste 93% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.