Pressions publicitaires de HSBC : polémique entre le Guardian et le Telegraph
article

Pressions publicitaires de HSBC : polémique entre le Guardian et le Telegraph

En France, la "banque de Swissleaks" supprime ses budgets dans Le Monde

Réservé à nos abonné.e.s
Ouvertement critiqué par son ancien éditorialiste en chef, qui accusait dans une longue lettre ouverte le quotidien d'avoir sous-couvert l'affaire des Swissleaks pour conserver ses contrats publicitaires, le Daily Telegraph se défend... en contre-attaquant ! Et en s'en prenant directement au Guardian, accusé par le Telegraph de manquer de transparence sur certains contenus sponsorisés.

Règlement de comptes dans la presse britannique. C'est le Guardian qui, le premier, avait lancé les hostilités la semaine dernière. Suite à la lettre ouverte d'un ancien éditorialiste en chef du Telegraph (@si l'avait lue), le Guardian en avait remis une couche en rappelant à leur devoir les frères Barclays, propriétaires du journal, tout en se vantant de ne pas avoir cédé, pour leur part, au chantage de la banque HSBC, qui a interrompu son partenariat publicitaire avec le Guardian. Interrogé aujourd'hui sur le sujet, le directeur général de la banque, qui a également suspendu ses campagnes dans Le Monde, ne s'en cache d'ailleurs pas : ...

Il vous reste 87% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.