Pourquoi Le Monde renvoie vers des sites d'enchères douteux
enquête

Pourquoi Le Monde renvoie vers des sites d'enchères douteux

Le business juteux des "liens recommandés"

Réservé à nos abonné.e.s
"Nos journalistes démontrent comment avoir l'iPhone pour 30€" : comment ce "contenu recommandé" qui renvoie vers un site d'enchères au clic a-t-il pu se retrouver sous un article du Monde ? Un à un les sites de presse français succombent à une nouvelle forme de publicité déguisée : la recommandation de liens sponsorisés. Des liens souvent racoleurs... et jamais clairement présentés comme de la pub.

"Ailleurs sur le web", "A lire aussi", "Liens recommandés" ou "liens sponsorisés" : quelle que soit la formule, ces encadrés sont désormais présents sur la quasi-totalité des sites de presse qui ont recours à la publicité en France. Leur principe est classique : le site qui intègre ce bloc de recommandations est rémunéré pour le trafic qu’il génère vers les annonceurs qui y figurent.

LeMonde1

Capture LeMonde.fr

Sur la forme, du Monde à L'Equipe en passant par Libé, ces blocs se présentent toujours de la même façon : des vignettes racoleuses (on y voit systématiquement des femmes, souvent légè...

Il vous reste 93% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.