Pour 2018, Dassault recycle ses voeux 2016 et 2017 (et aime Macron)
article

Pour 2018, Dassault recycle ses voeux 2016 et 2017 (et aime Macron)

Le Top 3 du patron du Figaro : De Gaulle, l'Ecole, et...Dassault Aviation

Réservé à nos abonné.e.s
Ils sont là, comme tout les ans, ponctuels. "Ils", ce sont les vœux de Serge Dassault, cinquième fortune de France et propriétaire du Figaro, qui lui ouvre chaque année ses pages. Au menu cette année : une bonne "macronite", un super-programme pour sauvegarder "l'union nationale"... et surtout pas mal de recyclage.

Vœux de Serge Dassault, captura d'écran du site lefigaro.fr

Vous les attendiez (ou pas), les voilà. Comme tous les ans ,Le Figarodéroule à son propriétaire, Serge Dassault, une pleine page (et un bel encart en Une) de son édition papier du 2 janvier pour les vœux de l'avionneur. Et comme tous les ans, la cinquième fortune de France, récemment citée dans les "Paradise Papers", a ressorti ses marottes : suppression des 35 heures, augmentation de l'âge du départ à la retraite, réduction des dépenses publiques et suppression de postes de fonctionnaires... Dassault, comme chaque année, donne au président la solution qui lui permettra de "redresser la France".

Mais cette année, chose nouvelle, Dassault s'est pris de "macronite". Emmanuel Macron,...

Il vous reste 84% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.