PMU de Sevran : au sixième jour, France 2 se taisait encore
enquête

PMU de Sevran : au sixième jour, France 2 se taisait encore

Amar Salhi, patron du bar, chez Bourdin, sur C8 et dans Libé

Réservé à nos abonné.e.s
J+6. Six jours après la publication de la contre-enquête du Bondy blog dans le bar-PMU de Sevran qui montrait, contrairement à ce que suggérait un reportage de France 2 diffusé en décembre, que les femmes ne sont pas exclues du bar, la chaîne n’a toujours pas diffusé de rectificatif, ni même évoqué cette contre-enquête. Et, selon nos informations, elle n’en a pas du tout l’intention. D’un autre côté, Amar Sahli, le patron du PMU, était interrogé ce matin sur RMC puis par l’équipe de La Nouvelle édition sur C8. Il dénonce un reportage biaisé et va porter plainte contre la chaîne.

Mais que fait David Pujadas ? Depuis le début de la semaine, notre matinaute Daniel Schneidermann scrute le JT de 20 heures sur France 2 et attend – en vain – que le présentateur évoque la contre-enquête du Bondy blog publiée vendredi dernier. Signé Nassira El Moaddem, l’article met à mal un reportage sur un bar-PMU de Sevran diffusé le 7 décembre 2016 dans le JT de Pujadas qui s’intéressait aux "lieux publics" où "les femmes sont indésirables". Dans ce reportage de moins de deux minutes, on suivait deux militantes de la "Brigade des mères", Nadia Remadna et Aziza Sayah, lesquelles filmaient en caméra cachée l’intérieur du PMU soi-disant réservé aux hommes, qui plus est "pas très accueillants". Pour preuve de ce sectarisme, cet aparté d’un ...

Il vous reste 85% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.