Pierre Bellanger aime la liberté d'expression. Surtout la sienne.
enquête

Pierre Bellanger aime la liberté d'expression. Surtout la sienne.

Le patron de Skyrock avait fait retirer un article de Libé relatant son procès en 2008

Réservé à nos abonné.e.s

"La liberté de toute une génération est aujourd'hui menacée à tout jamais."
C'est à coups de tels slogans, brandissant la liberté d'expression, que Skyrock a organisé la défense médiatique –réussie– de son patron. Ecarté par le fonds d'investissement Axa Private Equity, puis réintégré à son poste après une campagne tonitruante, Pierre Bellanger est un libertaire autoproclamé, qui se veut le chantre de l'affranchissement des tabous.

Mais cette liberté de parole, revendiquée à l'antenne de Skyrock, n'est apparemment pas la première des priorités de Bellanger lorsqu'elle est pratiquée par d'autres médias.

@si a ainsi eu la surprise de découvrir que Bellanger avait fait supprimer du site de Libération le compte-rendu du procès d'octobre 2008, où il comparaissait pour corruption de mineure, et qui avait laissé apparaître de larges pans de sa vie de polygame. L'article aurait contenu des "approximations" ainsi que des "éléments non probants". Mais suite à nos questions, il a été remis en ligne...


En février 2010, ...

Il vous reste 95% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.