Photos sexistes Match ? Des journalistes se plaignent (anonymement)
Brève

Photos sexistes Match ? Des journalistes se plaignent (anonymement)

Sexistes, les photos de plusieurs journalistes spécialisées dans le sport parues dans le dernier numéro de Paris Match ? C'est l'avis de plusieurs d'entre elles (interrogée par Buzzfeed) qui ont toutefois préféré conserver l'anonymat.

En talon au départ d'un 100 mètres imaginaire, en robe avec un fleuret ou s'apprêtant à disputer un match de boxe vêtue d'un décolleté très plongeant : dans le numéro de Paris Match daté du 4 au 11 mai 2016, plusieurs femmes journalistes, spécialisées dans le sport, ont pris la pose, un mois avant le début de l'Euro 2016 de football en France.

Quelques unes des photos publiées dans l'hebdo

Alors que Match avait déjà fait polémique en avril dernier après avoir dévoilé les "jambes" des présentatrices de BFM TV, l'hebdo a de nouveau été accusé de sexisme après la publication de ce reportage de huit pages (dont six de photos). "S'agissant de football, Nathalie Ianetta, Astrid Bard, Estelle Denis, Carine Galli ou Anne-Laure Bonnet ont largement fait la démonstration de leur légitimité, pour n'évoquer qu'elles. Le problème est que la scénographie de Paris Match valorise tout autre chose, au risque de les réduire de nouveau à une fonction décorative", écrit notamment le rédacteur en chef des Cahiers du football Jérôme Latta sur son blog, hébergé par Le Monde.

Pourquoi se prêter à une telle mise en scène, alors que les deux dernières pages du reportage insistent plutôt sur la compétence de ces journalistes et des difficultés qu'elles ont rencontré (et rencontrent encore) pour s'imposer dans un milieu très masculin ? Buzzfeed a posé la question aux journalistes qui ont pris la pose dans les beaux quartiers de Paris. Six d'entre elles ont accepté de répondre. Charlotte Namura, de l'émission Téléfoot (TF1), par exemple estime que "oui, on peut être féminine ET réussir une carrière dans un milieu masculin". "Et on a toutes aimés se sentir belles et mises en beauté pour ce projet", ajoute-t-elle.

Toutes, vraiment ? Trois journalistes émettent pourtant des avis discordants. Seul "problème" : elles le font anonymement. Ainsi, une journaliste ne souhaitant pas être citée "parce que cela la mettrait dans une situation délicate" avoue à Buzzfeed avoir découvert les tenues le jour J : "Je ne me reconnais pas dans cette mise en scène. Je ne suis pas une poupée Barbie en jupette et talons hauts, même si je suis une fan de talons hauts ! Je suis journaliste, au même titre que mes confrères. Confrères que j’aurais aimé voir à mes côtés en queue-de-pie...". Une autre, qui ne souhaite pas non plus être citée "car elle peut pas s'exprimer là-dessus", estime que "ces photos sont de mauvais goût et incroyablement sexistes (...) On traite encore différemment les femmes et les hommes dans le milieu du journalisme sportif à la télé. Ce reportage, ça n'arrange pas les choses." Enfin, pour la dernière journaliste sportive anonyme, "les tenues ne nous ont pas été montrées en amont, et je trouve également que ces photos sont « touchy »".

Partager cet article Commenter

 

Cet article est libre d’accès
En vous abonnant, vous contribuez
à une information sur les médias
indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.