Persécution des homosexuels en Tchétchénie : traitement minimal dans les medias français
article

Persécution des homosexuels en Tchétchénie : traitement minimal dans les medias français

Réservé à nos abonné.e.s
"Stop à l'homophobie en Tchétchénie". La pétition, lancée par Amnesty International France, a été partagée plus de 13 000 fois sur Facebook. Souvent accompagnée d'une remarque sur l'inaction de la communauté internationale face aux tortures que subissent les homosexuels en Tchétchénie... mais aussi sur le silence des médias. Silence ? Pas tout à fait. Retour sur un mois de médiatisation minimale.

La persécution des homosexuels en Tchétchénie ? "On a été les seuls à en parler !" En prononçant cette phrase, Cyril Hanouna, pris en pleine polémique après son "canular" homophobe dans Touche pas à mon poste, s'est fait le relais d'une plainte récurrente sur les réseaux sociaux ces dernières semaines. Les médias français ne parleraient pas de la situation dramatique des homosexuels en Tchétchénie. Sur Facebook, comme sur Twitter, notamment avec le mot-clé #UrgenceTchétchénie, émergent les critiques envers les medias traditionnels ; au même titre que les appels à la solidarit&eacute...

Il vous reste 95% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.