OGM : la crise de nerfs UMP est oubliée, et la loi toujours pas applicable
un an après

OGM : la crise de nerfs UMP est oubliée, et la loi toujours pas applicable

Corine Lepage accuse Barnier d'un "bras d'honneur". Aucune reprise.

Réservé à nos abonné.e.s
Il y a un an, à l'Assemblée nationale, les esprits s'échauffaient sur le projet de loi relatif aux OGM. La secrétaire d'Etat Nathalie Kosciusko-Morizet avait alors parlé de "concours de lâcheté", entre son ministre de tutelle Jean-Louis Borloo, et le président du groupe UMP à l'Assemblée, Jean-François Copé.

@si constatait alors que les médias parlaient beaucoup de la sortie de NKM, mais peu des véritables enjeux du texte de loi.

Quoi de neuf aujourd'hui ? Après d'âpres discussions et plusieurs retournements de situation, la loi a fini par être adoptée. Mais son application est loin d'être évidente ...

Un parcours parlementaire mouvementé, pour un résultat ... incertain. C'est, pour le moment, le destin de la loi relative aux OGM, dont le passage à l'Assemblée l'année dernière avait attiré l'attention des caméras. Si elle a bien été promulguée le 25 juin 2008, cette loi a été, lors de sa dis...

Il vous reste 92% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.