Non, la tablette n'a pas (encore) sauvé la presse
enquête

Non, la tablette n'a pas (encore) sauvé la presse

Quatre ans après, tentative de bilan

Réservé à nos abonné.e.s
Et revoilà la tablette. Un an après les premiers journaux 100% tablette française (Ouest France, Rue89) et quelques semaines avant avant le lancement des éditions du Monde ou de L'Obs, le sauvetage de la presse tant espéré tarde à venir. Alors que le rédacteur en chef du JDD.fr consacre un livre au sujet, premier bilan des projets (et de quelques échecs) français.

Janvier 2010 : Steve Jobs annonce la création de l’iPad et dans la foulée, toute la presse papier se demande s’il ne vient pas du même coup de la sauver. Presque cinq ans plus tard, les journaux… se posent toujours la question. Plus en crise que jamais, la presse n’a pas été sauvée par les tablettes et certains, comme le sociologue des médias Jean-Marie Charon, avancent clairement qu’il faut cesser de croire au miracle. "Je ne crois plus à l’arrivée d’un support qui sauvera la presse. Ni à un support qui en chasserait un autre. La tablette n’est pas le papier de demain", avance-t-il, cité par Cyril Petit, réd...

Il vous reste 95% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Comment la presse a transformé le fils Troadec en assassin potentiel

"Profil troublé", "tweets dépressifs", et autres indices accablants

Bitstrips : la BD pour les nuls

Toi aussi, moque la sortie de NKM sur le "charme" du métro parisien !

Deux sites américains suspendent leurs commentaires

"La vraie conversation a désormais lieu sur Facebook et sur Twitter"

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.