Athlétisme au Qatar : les médias oublieux des soupçons de corruption
article

Athlétisme au Qatar : les médias oublieux des soupçons de corruption

Réservé à nos abonné.e.s
Les médias français n'ont pas été avares de superlatifs pour décrire la catastrophe industrielle que sont pour l'instant les championnats du monde d'athlétisme à Doha (Qatar). Les stades sont désespérément vides, et les conditions climatiques extrêmes mettent à mal de nombreuses épreuves. Mais rares sont les médias expliquant pourquoi ces championnats se déroulent dans l'émirat. Rappel.

Des marathoniens et des marcheurs qui abandonnent en masse, des stades vides même pour les épreuves reines, des sportifs qui critiquent en termes fort peu diplomatiques l'organisation de la compétition... Trois jours seulement après l'ouverture des championnats du monde d'athlétisme de Doha, au Qatar, le bilan est d'ores et déjà catastrophique pour le petit émirat du Golfe. Les médias français ne se sont pas privés de critiquer le fait que l'événement international se déroule dans un pays plus connu pour ses conditions climatiques extrêmes que pour sa passion pour l'athlétisme. Les conditions dans lesquelles les marcheuses, marcheurs et marathoniennes se sont élancés (autour de 30 degrés et 75% d'humidité, en plein milieu de la nuit), ont é...

Il vous reste 90% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.