Méthane : l'AFP confond réchauffement climatique et couche d'ozone
Brève

Méthane : l'AFP confond réchauffement climatique et couche d'ozone

L’AFP en retard d’un combat ?

Dans deux dépêches publiées les 11 et 19 février, l’Agence France-Presse s'est mélangé les pinceaux dans les grands problèmes environnementaux. En cause, un puits de méthane dans la banlieue de Los Angeles d’où s’échappait massivement du gaz depuis le 23 octobre dernier, jusqu’à ce que le puits soit finalement colmaté le 19 février. Une catastrophe écologique, soulignait à deux reprises l’AFP : le méthane est "un gaz 80 fois plus nocif pour la couche d'ozone que le CO2". Deux dépêches et une précision reprises par la quasi-totalité des sites d’info, comme ceux de BFMTV, Europe 1, Sciences et Avenir, TV5 Monde ou encore Le Figaro.

Problème (comme nous l'a signalé un @sinaute) : si le méthane joue bien un rôle (marginal) dans la destruction de la couche d’ozone, c’est en fait son action sur le réchauffement climatique qui est, sur quinze ans, "80 fois plus importante" que celle du CO2, comme le notait un rapport du parlement européen publié en 2014. D’ailleurs, contrairement au réchauffement climatique, les mesures prises à la fin des années 80 (interdiction de certains gaz) pour préserver la couche d’ozone ont été suivies d’effet puisque celle-ci serait en "bonne voie de guérison", selon Le Monde (seul journal à avoir corrigé, après publication, la bourde de l’AFP).

La confusion n'est pas isolée : Nicolas Sarkozy, alors président, avait lui aussi mélangé couche d'ozone et réchauffement climatique, notamment face à Laurence Ferrari et David Pujadas, qui n'avaient pas bronché.

L'occasion de voir nos émissions sur le traitement de l'environnement dans les grands médias : Climat : "On peut faire une action de masse sans les medias" et "L'ours blanc nous touche tous. Mais il ne faut pas s'arrêter là"

Partager cet article Commenter

 

Cet article est libre d’accès
En vous abonnant, vous contribuez
à une information sur les médias
indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.