Manifs anti-Bouteflika : les médias algériens, divisés entre déni et soutien
article

Manifs anti-Bouteflika : les médias algériens, divisés entre déni et soutien

Réservé à nos abonné.e.s
L'Algérie connaît une vague de manifestations inédite depuis 20 ans contre le président Bouteflika qui veut briguer un 5e mandat. Une mobilisation passée sous silence par la télé publique algérienne. La presse nationale francophone, elle, est divisée entre soutien au président et aux manifestants.

C’est une journée comme une autre à la télévision publique algérienne. Ce samedi 23 février, le JT de la mi journée de Canal Algérie déroule le fil d’une paisible actualité. Au menu, un sujet sur l’inauguration d’une raffinerie nationale, un autre sur le boom du tourisme thermal et enfin un reportage sur "les maîtres artisans" de la Casbah d’Alger qui "perpétuent une partie de notre patrimoine." La présentatrice lit son prompteur : "Et avec ces images d’un autre temps nous arrivons à la fin de ce journal."

A lui seul, ce JT illustre la chape de plomb mise sur l’actualité par l’audiovisuel public al...

Il vous reste 93% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.