Macron à Ouagadougou : "l'incident" était médiatique, pas diplomatique
article

Macron à Ouagadougou : "l'incident" était médiatique, pas diplomatique

Accusations croisées de "néocolonialisme" et de "paternalisme"

Réservé à nos abonné.e.s
Un "incident diplomatique" ? Emmanuel Macron était, le 28 novembre, face aux étudiants d'une université de Ouagadougou, au Burkina Faso. Après une de ses plaisanteries, le président burkinabé a quitté la salle. Tous les médias français n'ont pas traité l'évènement de la même façon... du tout.

"Macron a humilié le président du Burkina Faso." Ce n'est pas seulement le blogueur d'extrême droite Fdesouche qui le dit. Mais aussi les Inrockuptibles, une heure et demie après Fdesouche, pendant la visite du président au Burkina Faso.

"Emmanuel Macron a dérapé" ; "alors que la rencontre avait bien commencé, le président de la République a fait un trait d'humour qui n'a pas été du goût du président burkinabé", écrit le site de l'hebdomadaire. De quoi s'agit-il ? Lors de la séance de questions-réponses faisant suite à son allocution, Emmanuel Macron a été interpellé par une étudian...

Il vous reste 91% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

The Economist, in love with Macron depuis 2014

... et soutien indéfectible des riches depuis 1843

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.