Les "pure players" transparents sur leurs subventions
suivi

Les "pure players" transparents sur leurs subventions

La presse traditionnelle préfère le secret

Réservé à nos abonné.e.s
Lemonde.fr a entendu les appels à la transparence d'@rrêt sur images... Mais pas en totalité. Dans un article publié le 30 décembre sur son site, le quotidien dévoile les montants des subventions accordées à trois "pure players", dans le cadre du tout nouveau fonds d'aide au développement des "services de presse en ligne".


Mais il n'indique absolument pas quels montants les sites internet des journaux traditionnels ont demandé ou reçu.

LOGO SPIIL

249 000 euros pour Rue89, 200 000 euros pour Mediapart et 199 000 euros pour Slate.fr. Selon LeMonde.fr, la première réunion de répartition des fonds alloués par l'Etat, qui s'est tenue le 21 décembre, a été bénéfique pour les trois sites d'information en ligne, membres du nouveau syndicat regroupant les acteurs de la presse en ligne, le Spiil, dont fait aussi partie @si.

Contrairement à nos collègues, nous avons décidé de ne pas solliciter d'aides de l'Etat, mais avions demandé que le montant des aides ...

Il vous reste 91% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.