"Les médias en font trop sur le non-respect du confinement"
article

"Les médias en font trop sur le non-respect du confinement"

Interview avec Nicolas Fieulaine, chercheur en psychologie sociale appliquée

Réservé à nos abonné.e.s
Tous "irresponsables"... Depuis le début du confinement, discours politiques et médiatiques pointent les contrevenants au confinement. N'oublierait-on pas que l'Etat a la charge d'accompagner les politiques de santé publique qu'elle met en place ? Entretien avec Nicolas Fieulaine.

En ces temps de confinement, les procès en "irresponsabilité" sont partout. Des discours politiques ou déclarations de maires, préfets, procureurs de la République ou encore personnalités publiques qui fustigent les comportements de joggeurs ou vacanciers qui contribuent à la propagation du virus, aux médias, qui s'en font les relais (voir à ce sujet nos articles de L'Hebdo #04) . Mais individualiser la faute, n'est-ce pas oublier que l'Etat a un rôle prescripteur ? Nous avons posé la question à Nicolas Fieulaine, chercheur en psychologie sociale qui s'intéresse notamment à l'application des "nudges", ces incitations extérieures qui visent à influencer les comportements personnels.

Il vous reste 90% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.