Le jour où l'Assemblée a voté la TVA réduite pour la presse en ligne
reportage

Le jour où l'Assemblée a voté la TVA réduite pour la presse en ligne

Réservé à nos abonné.e.s
"Pin pon, pin pon". Ce mardi 4 février, les députés UMP étaient survoltés contre Jean-Marc Ayrault qui tentait, tant bien que mal, de justifier le recul du gouvernement sur la loi famille. Hurlements, applaudissements : classique dans l'hémicycle, un jour de questions aux gouvernement retransmises à la télévision. Mais bien moins d'effervescence pour l'adoption d'un taux de TVA réduit pour la presse en ligne. Concerné au premier chef, @si y était.



Quinze en début de séance et une trentaine à la fin, au moment du vote. C'était le nombre de députés présents dans l'hémicycle pour discuter de la proposition de loi de Patrick Bloche et Michel Françaix (au nom du groupe socialiste) pour aligner le taux de TVA de la presse en ligne (20%) sur celui de la presse papier (2,1%). Sur cette trentaine de parlementaires, nous avons compté quatre députés tablettes, quatre députés smartphones et deux députés papiers, les autres écoutant sagement les débats. Oui, car à l'Assemblée, on a beau siéger, on peut faire autre chose (avec un petit avantage du num&e...

Il vous reste 90% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.