La semaine où "Fabulous Fab" est devenu le nouvel épouvantail de la crise
à l'étranger

La semaine où "Fabulous Fab" est devenu le nouvel épouvantail de la crise

Réservé à nos abonné.e.s
The Independent veut le retour des troupes d'Afghanistan, le Riberygate, menaces islamistes et censure pour South Park, baptème du feu médiatique pour l'outsider britannique, et l'émergence de Fabrice Tourre, alias "fabulous fab", le "frenchie" de Goldman Sachs".

  • diMANCHE 18 avril

Pendant la campagne électorale pour les élections législatives britanniques du 6 mai, les trois principaux partis ne parlent pas de l'implication de leur pays dans la guerre en Afghanistan, accuse The Independent.

 

"Ne parlez pas de la guerre" titre l'édition dominicale de The Independent qui explique : "Le nombre de morts britanniques en Afghanistan s'élève à 281 et la mission se noie dans la confusion. Aujourd'hui un sondage The Independent On Sunday révèle que 77% des sondés soutiennent notre appel à un retrait progressif et ordonné des forces britanniques. Donc, on se demande pourquoi les trois principaux partis &ea...

Il vous reste 96% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.