La semaine de la guerre entre Moubarak et la presse
à l'étranger

La semaine de la guerre entre Moubarak et la presse

Réservé à nos abonné.e.s
Les Anonymous se vantent d'avoir fait "tomber" des sites égyptiens, l'hebdomadaire Jeune Afrique raconte les bâtons et les carottes du régime Ben Ali, Sarkozy a besoin de deux avions pour venir à Bruxelles, et le régime Moubarak se lance dans une "chasse" aux journalistes qui attendent sa chute.


  • LUNDI 31 janvier

Après une semaine de manifestations en Egypte, la presse quotidienne, d'opposition ou gouvernementale continue de paraître. Exemples de Unes de quelques éditions dominicales signalées par le site du magazine britannique The Economist.

 

"Conspiration parmi les forces de sécurité pour provoquer le chaos" titre le quotidien indépendant Al Masry Al Youm (ci-dessous à gauche) qui fait allusion au retrait des policiers des rues laissant le champ libre aux pillards (policiers qui sont de retour dans les rues ce lundi comme on a pu le voir sur la chaîne Al Jazeera).

"L'Egypte face à l'inconnu" titre le quotidien indépendantAl Wafd (ci-des...

Il vous reste 97% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Le "Hollande Tour" débarque en Amérique

Suivez les aventures de Thomas, Valérie et FX...

Camelia Chehata, l'alibi de l'EI contre les coptes égyptiens

Qui est cette ex-épouse de prêtre, "vengée" par l'Etat islamique ?

Allemagne : une fuite de données aux contours encore flous

Pouvait-on vraiment parler de "cyberattaque" ?

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.