"La Recherche" disparaîtra-t-elle à 50 ans ?
article

"La Recherche" disparaîtra-t-elle à 50 ans ?

Réservé à nos abonné.e.s
Le groupe de Claude Perdriel prévoit de fusionner le plus approfondi des magazines scientifiques français avec un autre mensuel dont il est propriétaire, Sciences et Avenir. Les journalistes des deux rédactions perçoivent cette annonce comme un arrêt de mort pour La Recherche, publication unique mêlant écrits de scientifiques et travail journalistique approfondi. ASI a enquêté.

Le plus prestigieux et influent des magazines scientifiques français, La Recherche, survivra-t-il au-delà de son cinquantième anniversaire fêté cette année, ou sa fusion avec la rédaction de Sciences et Avenir, discrètement dévoilée dans la presse, signera-t-elle sa fin ? L’industriel et grand patron de presse depuis plus d’un demi-siècle Claude Perdriel, aujourd’hui âgé de 93 ans, "serait en train de mettre ses affaires en ordre", indiquaient Les Échos le 21 mai, dans un article consacré à la vente, pour un euro symbolique, du Nouveau Magazine Littéraire (groupe Perdriel aussi) à son concurrent Lire (vente désormais conclue malgré l'opposition de la rédaction). "Afin de préparer une cession du groupe, et un complet retrait (…) ?", com...

Il vous reste 94% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.