La presse GB scandalisée par la "confession" de Blair sur l'Irak
article

La presse GB scandalisée par la "confession" de Blair sur l'Irak

Réservé à nos abonné.e.s
Tony Blair, Premier ministre britannique lors de l'invasion de l'Irak, a expliqué au cours d'une émission religieuse de télévision que s'il n'y avait pas eu l'excuse des armes de destruction massive, il aurait trouvé d'autres arguments pour justifier l'invasion de l'Irak. L'information scandalise la Grande Bretagne, et fait la Une de la presse britannique depuis quatre jours.



L'interview a été diffusée au cours d'une émission où il était venu parler de sa foi catholique, avec la présentatrice Fern Britton, dimanche 13 décembre sur la chaîne BBC1, à 10 h. Même s'il avait alors été avéré que Saddam Hussein ne possédait pas cette force de frappe, "j'aurais continué à penser qu'il était juste de le renverser", a lancé Blair, car il représentait "une menace pour l'ensemble de la région". Dans ce cas, a poursuivi l'ancien chef de gouvernement, "évidemment, nous aurions employé et développé des arguments différents quant à la na...

Il vous reste 88% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.