Karachi : Sarkozy "au coeur de la corruption" ?
suivi

Karachi : Sarkozy "au coeur de la corruption" ?

L'avocat des familles des victimes attaque

Réservé à nos abonné.e.s
La "fable", comme l'avait qualifiée en juin Nicolas Sarkozy, vient de prendre son envol dans la réalité du monde judiciaire.
La "fable", comme l'avait qualifiée en juin Nicolas Sarkozy, vient de prendre son envol dans la réalité du monde judiciaire.

Six familles de victimes de l'attentat de Karachi, qui a fait quatorze morts, dont onze salariés de la Direction des constructions navales (DCN) en 2002, ont annoncé le 16 décembre qu'elles avaient porté plainte pour corruption contre le club politique créé en 1995 par Edouard Balladur. Elles dénoncent le "financement politique illicite" qui serait à l'origine de l'attentat. Lors d'une conférence de presse, jeudi 17 décembre, l'avocat des familles, Me Olivier Morice , a accusé le président Nicolas Sarkozy d'être "au coeur de la corruption" dans ce dossier.


C'est la suite logique des démarches de l'avocat, qui ...

Il vous reste 79% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.