Juncker sur Youtube : opération séduction ou lobbying de Google ?
suivi

Juncker sur Youtube : opération séduction ou lobbying de Google ?

Ou les deux...

Réservé à nos abonné.e.s
Qui de Google ou de la Commission européenne est à l’origine de l’entretien de son président Jean-Claude Juncker mené par des Youtubeurs ? Autrement dit : l’exercice était-il pour la firme américaine – et maison mère de Youtube – un moyen de se faire bien voir de la Commission ou est-ce cette dernière qui a eu envie de redorer son blason ? La question se pose avec la diffusion sur le site de Libération d’une nouvelle vidéo des coulisses de l’entretien tournée par les complices de la Youtubeuse Laetitia Nadji qui, dimanche dernier déjà, expliquait avoir subi des pressions de la part de Google pour éviter les questions qui fâchent.

"Nous, ce qu’on voulait montrer, c’est une autre facette de monsieur Juncker grâce à des youtubeurs comme toi. C’est vraiment une initiative de la Commission européenne pour améliorer l’image de marque de monsieur Juncker. Ça reste l’objectif" explique François G., un cadre de Google, dans une vidéo tournée à son insu diffusée hier sur le site de Libération et accompagnée d'une enquête publiée par le quotidien dans une double page ce matin.

La vidéo a été tournée le 13 septembre, soit deux jours avant l’entretien que doit réaliser la Youtubeuse Laetitia Nadji avec le pr&eacut...

Il vous reste 94% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.