Juge Lambert / "bombe atomique" : BFMTV coupe l'interview de son avocat
Brève Vidéo

Juge Lambert / "bombe atomique" : BFMTV coupe l'interview de son avocat

BFMTV coupe son interview de l'avocat de la famille Lambert. Interrogé après les obsèques du premier juge de l'affaire Grégory, Me Jean-Marc Le Nestour évoque "un dernier rebondissement" expliquant ce suicide. Faisait-il référence à la publication des carnets du juge Simon par la chaîne d'information ? On peut le supposer, au vu d'une autre interview donnée à France 3 le même jour.

La séquence est coupée net. Après les obsèques de Jean-Michel Lambert, l'avocat de sa famille, Me Le Nestour répond à BFMTV ce jeudi 20 juillet. Une semaine après le suicide du juge, l'avocat revient sur les derniers jours du magistrat. Ce dernier se trouvait de nouveau sous le feu des critiques depuis la relance de l'affaire Grégory.  "Je crois qu'il s'est véritablement sacrifié pour montrer l'idée la plus haute, la plus digne qu'il pouvait avoir de la justice, explique l'avocat. C'est un geste ultime pour montrer les errements qui ont pu intervenir, la façon dont il a été traité par plusieurs intervenants, et aussi par les médias. Et puis, il y a aussi ce dernier rebondissement ..." Quel rebondissement ? Impossible de le savoir, BFM a coupé net l'interview.

On peut supposer que l'avocat était sur le point d'évoquer la révélation par BFMTV des cahiers du juge Simon, publiés le jour même du suicide de Jean-Michel Lambert et alors présentés comme une véritable "bombe atomique" par le journaliste de la chaîne d'info en continu, Dominique Rizet. Un "dernier rebondissement" cité plus explicitement lorsque l'avocat répond à ... France 3 : "Je pense que ce qui a été déterminant pour lui, le coup de grâce, c'est certainement d'avoir eu connaissance des carnets, dits secrets, du juge Simon mardi très tôt dans la matinée. Lundi, il n'avait absolument pas prévu quoi que ce soit". Des précisions dérangeantes pour BFMTV ? 


L'occasion de lire la chronique de Daniel Schneidermann : "Lambert : la seule question que BFM n'a pas posée"

(par Emilien Diaz)

Partager cet article Commenter

 

Cet article est libre d’accès
En vous abonnant, vous contribuez
à une information sur les médias
indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.