Iran : "l'info Twitter" pénètre les médias en ligne
article

Iran : "l'info Twitter" pénètre les médias en ligne

(et peut aussi mettre en danger les internautes iraniens)

Réservé à nos abonné.e.s
Une "révolution" : c'est ainsi que, depuis le début des élections iraniennes et leur contestation, les médias en ligne présentent l'utilisation de la plate-forme Twitter. Pour les opposants d'Ahmadinejad, ce réseau de micro-blogging et les réseaux sociaux en général seraient devenus le meilleur moyen de passer outre la censure gouvernemntale et faire connaitre leur mouvement — et sa répression — dans le monde entier. Mais comment les journalistes se servent-ils vraiment de cette nouvelle source au quotidien ?
Une "révolution" : c'est ainsi que, depuis le début des élections iraniennes et leur contestation, les médias en ligne présentent l'utilisation de la plate-forme Twitter. Pour les opposants d'Ahmadinejad, ce réseau de micro-blogging et les réseaux sociaux en général seraient devenus le meilleur moyen de passer outre la censure gouvernemntale et faire connaitre leur mouvement — et sa répression — dans le monde entier. Mais comment les journalistes se servent-ils vraiment de cette nouvelle source au quotidien ?


Ce sont des milliers de nouvelles ressources que les journalistes ont à leur disposition : des messages sur Facebook, des photos un peu par...

Il vous reste 89% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.