Grabuge dans la presse sportive quotidienne
article

Grabuge dans la presse sportive quotidienne

Réservé à nos abonné.e.s
Attention, quand on vient taquiner le monopole de L'Equipe, il faut s'attendre à un match difficile. Face à l'annonce du lancement de deux nouveaux quotidiens sportifs à bas prix, le quotidien a vite réagi... et il va y avoir du grabuge.

Attention, quand on vient taquiner le monopole de L'Equipe, il faut s'attendre à un match difficile. Face à l'annonce du lancement de deux nouveaux quotidiens sportifs à bas prix, le quotidien a vite réagi... et il va y avoir du grabuge.


Michel Moulin picto


Michel Moulin, ancien patron de Paru Vendu (hebdomadaire d'annonces gratuites), et Alain Weill, patron de BFM, RMC, et La Tribune, avaient pensé leur nouveau quotidien sportif, qui paraîtra début novembre, comme un "complément" à L'Equipe. Un complément à petit prix : face au mastondonte de la presse sportive quotidienne, vendu 1 euro le lundi et 85 centimes les autres jours, 10 sport casse les prix, à...

Il vous reste 84% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Schmitt-Pinot : après la relaxe, l'emballement médiatique

Interviews et conférences de presse en direct, photomontages sur les réseaux sociaux...

Le match des challengers de L'Equipe

Le 10 Sport et Aujourd'hui Sport au banc d'essai

Dans "L'Équipe", trop de PSG et pas assez de sportives

Près de 2 000 pages et 61 numéros passés au crible

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.