France 3 : menace de grève après le licenciement "arbitraire" d'un journaliste à Rouen
enquête

France 3 : menace de grève après le licenciement "arbitraire" d'un journaliste à Rouen

Jean-Marc Pitte, un journaliste qui dérange ?

Réservé à nos abonné.e.s
Une entorse au code de la route et une altercation avec ses chefs.... Pour ces deux raisons, le journaliste de France 3 Normandie, Jean-Marc Pitte, s'est vu signifier son renvoi de la chaîne mi-février. Une "sanction disportionnée" et "sans motif sérieux" estiment les syndicats qui, fait rare, font front commun pour demander sa réintégration.

Une fois n’est pas coutume, les syndicats de France Télévisions font front commun. Comme le relate Le Monde le 5 mars, un communiqué d'une intersyndicale CGT, CFDT, SNJ et FO dénonce d’une même voix la violence d’entreprise au sein de France Télévisions. Et menace de lancer un préavis de grève nationale. En cause ? L’éviction soudaine d’un confrère, Jean-Marc Pitte. Journaliste à la rédaction de France 3 Normandie-Rouen, Pitte, 53 ans, a été licencié sans ménagement mi-février, après trente ans passés à France 3, comme le révélait dès le 20 février le site d’info locale Filfax.

De l’avis de l’intersyndicale et de ses collègues contactés par Arrêt sur images, Jean-Marc Pitte est pourtant un journaliste dont le travail et le CV forc...

Il vous reste 90% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.