Fleur Pellerin ne veut plus aider Minute et Valeurs Actuelles
suivi

Fleur Pellerin ne veut plus aider Minute et Valeurs Actuelles

Qui bénéficie de ces aides à la presse, que refuse @si ?

Réservé à nos abonné.e.s
Fleur Pellerin ne veut plus subventionner Valeurs Actuelles ou Minute. Pour ne plus avoir à le faire, la ministre a évoqué la possibilité de refuser les aides à la presse à tout titre condamné pour "incitation à la haine raciale". L'occasion pour @si de se pencher sur le joyeux (et lucratif) bazar des aides à la presse. Le tout alors que l’État réclame 540 000€ à @si, qui a toujours refusé toute subvention.

Élargir l’aide à la presse, mais la conditionner. La ministre de la Culture a discrètement donné de nouveaux éléments sur sa réforme des aides à la presse, lundi 2 novembre. On savait déjà que son but était de faire en sorte que des titres comme Le Monde Diplomatique (qui n’a pas touché d’aides directes en 2015) ou Charlie Hebdo bénéficient d’aides plus importantes. Désormais, on sait aussi qu’elle veut couper les subventions aux journaux de la droite de la droite comme Valeurs Actuelles, Rivarol ou Minute.

"Le 2 novembre, au détour d'une intervention devant la commission des affaires culturelles de ...

Il vous reste 90% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.