Financement de Sarkozy par Kadhafi : Vanity fair met en doute un document de Mediapart
article

Financement de Sarkozy par Kadhafi : Vanity fair met en doute un document de Mediapart

Plenel et Arfi convoqués dans le cadre d'une enquête pour "faux et usage de faux"

Réservé à nos abonné.e.s
Faux ou authentique ? Entre les deux tours de la présidentielle 2012, Mediapart a publié un document censé attester du financement occulte de la campagne de Sarkozy, en 2007, par le régime libyen de Kadhafi. Contestant l'authenticité de ce document qui évoquait le versement de 50 millions d'euros en sa faveur, Sarkozy avait aussitôt déposé plainte pour "faux et usage de faux". Dans le cadre de cette enquête, Vanity Fair révèle que le directeur de Mediapart, Edwy Plenel, et les deux auteurs de l'article, Fabrice Arfi et Karl Laske, ont été convoqués par les juges d'instruction. Un témoin, entendu par la justice, affirme qu'il aurait prévenu, avant la publication de l'article, que ce document était un faux. Des accusations rejetées en bloc par les journalistes de Mediapart, qui déplorent que leur confrère de Vanity fair ne les ait pas contactés.



Sarkozy/Plenel en face à face, un article estampillé en rouge "révélations" et un titre qui claque : "Soupçons de faux sur le document libyen de Mediapart qui accusait Sarkozy". Le site du mensuel Vanity fair a frappé fort dans le feuilleton "Sarkozy financé par Kadhafi".

Sarkozy vs Plenel

Pour bien comprendre l'histoire, il faut revenir aux sources du feuilleton.

Souvenez-vous : le 12 mars 2012, sous la plume de Fabrice Arfi et Karl Laske, Mediapart écrit que "Kadhafi aurait financé Sarkozy" pour la présidentielle 2007. Principale source de Mediapart : une note d'un certain Jean-Charles Brisard (ancien dirigeant d’une société de renseignements privée) indiq...

Il vous reste 93% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.