Des CRS s'équipent de caméras (Rue 89)
Brève

Des CRS s'équipent de caméras (Rue 89)

.

Face aux manifestants qui "périscopent", des CRS… filment en GoPro Dans un article publié le 10 mai sur le site Rue 89, on apprend que des policiers seraient de plus en plus nombreux à faire le choix de se munir de petites caméras lors des manifestations. Le but ? "Se prémunir d’éventuelles poursuites" et "ne pas perdre la bataille des images".

Rue89.fr - mardi10 mai 2016

Bien que les témoignages restent pour l'instant peu nombreux, certains CRS expliquent avoir décidé de tourner discrètement des vidéos à l'intérieur des manifestations avec des caméras clipsées sur leurs équipements. Selon un représentant CGT interrogé par Rue 89, l'objectif serait de "se rassurer" et "se couvrir" lors de rassemblements qui pourraient "chauffer". Lui-même explique en avoir récemment acheté une, environ 200 euros "sur ses propres deniers", et l’avoir embarquée dans les dernières manifestations "après l’avoir testée en filmant ses vacances en VTT ou ses longueurs de piscine". Ce qui l’a motivé à s’équiper, c’est bien de pouvoir "prouver la légitime défense, qu’on m’a attaqué en premier. Dans ces histoires, c’est parole contre parole" explique-t-il.

Le but de ces vidéos serait également de ne pas perdre la bataille des images. "Avec Nuit debout et la CGT qui se sont mis dans l’idée de défendre les casseurs, on s’était fait la réflexion qu’il fallait aussi diffuser des images de l’intérieur" explique à Rue 89 un représentant syndical de l’Unsa.

"On se fait parfois taper sur les doigts"

A priori, aucune trace de ses images sur les plateformes de diffusion ou les réseaux sociaux, comme le fait remarquer Rue 89. Et pour cause, il n’y a "pas de cadre légal" à la diffusion de vidéos par des policiers. Celle-ci serait même interdite "si l’évènement débouche sur un procès" explique le site d'information. La pratique ne serait donc pas vraiment vue d’un bon œil. "On se fait parfois un peu taper sur les doigts par la hiérarchie" admet le porte-parole CGT.

 

L'occasion de lire notre enquête sur la bataille des images lors des manifestations contre la loi Travail.

(par Maxime Jaglin)

Partager cet article Commenter

 

Cet article est libre d’accès
En vous abonnant, vous contribuez
à une information sur les médias
indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.