Contre l'effondrement bancaire, Lordon préconise la "création monétaire"
suivi

Contre l'effondrement bancaire, Lordon préconise la "création monétaire"

Le débat économique de la rentrée se précise

Réservé à nos abonné.e.s
Cette fois, c'est "le commencement de la fin":

tranchant avec la myopie des commentaires estivaux sur le coup de tonnerre de la dégradation de la note souveraine des Etats-Unis, Frédéric Lordon, économiste critique bien connu de nos @sinautes, y voit donc, le commencement de la fin de "la mondialisation néolibérale (appelée à) périr par la dette parce que, à l’encontre de l’idée reçue qui le présente comme la raison économique même, le néolibéralisme est fondamentalement le régime économique du surendettement généralisé". Car 2011, pour Lordon, pourrait bien ne pas être une simple répétition de 2008. "La ...

Il vous reste 94% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

"Nuit Debout" : comment est né ce nouveau mouvement citoyen

De "Merci Patron !" à la place de la République (en passant par "Le Cote d'Azur")

Le Guardian part en guerre contre les énergies fossiles

"Nous allons nommer les pires pollueurs, et trouver qui les finance"

Dans les ruines des medias grecs, naissance d'une nouvelle presse

Comment reconstruire une information critique ?

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.