"Nuit Debout" : comment est né ce nouveau mouvement citoyen
enquête

"Nuit Debout" : comment est né ce nouveau mouvement citoyen

De "Merci Patron !" à la place de la République (en passant par "Le Cote d'Azur")

Réservé à nos abonné.e.s
Ils étaient plusieurs centaines à dormir debout place de la République, à Paris, avant d'être évacués par les forces de police à 5h du matin, vendredi 1er avril. Et ils comptent bien remettre ça ce soir, à partir de 18h. Comment est né ce mouvement citoyen, qui rappelle celui des Indignés en Espagne et qui ne semble, pour le moment, pas passionner les médias français ? Dans un bar du 10e arrondissement de Paris, il y a un mois et demi.



Et si Bernard Arnault, PDG de LVMH, avait lancé malgré lui un mouvement citoyen d'ampleur ? Jeudi soir 31 mars, place de la République, plusieurs centaines de personnes sont venues passer la "Nuit Debout", à l'initiative du collectif "La convergence des luttes". Des centaines de personnes qui, à 19h, ont pu entendre un Frédéric Lordon, survolté, prendre la parole : "Voilà comment le pouvoir tolère nos luttes : locales, sectorielles, dispersées et revendicatives. Eh bien pas de bol pour lui, aujourd’hui nous changeons les règles du jeu !", s'est exclamé l'économiste, en haranguant la foule.

Les manifestants n'ont pas seulement vu Lordon ...

Il vous reste 91% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.