Comptes de campagne : le président de la commission augmenté pour services rendus ?
article

Comptes de campagne : le président de la commission augmenté pour services rendus ?

Anticor conteste des analyses du Parisien et de Libération

Réservé à nos abonné.e.s
Ambiance tendue pour la commission nationale des comptes de campagne. L'organe est sous le feu des critiques depuis plusieurs semaines. Dernier épisode en date : alors que France Info révèle cette semaine les multiples "ristournes" dont à bénéficié Emmanuel Macron lors de sa campagne, dont certaines ont échappé au contrôle du CNCCFP, le président de la commission doit se défendre d'une récente augmentation.

C'est une augmentation qui a du mal à passer. Le 6 juin, Le Parisien révèle que François Logerot, le président de la commission des comptes de campagne et de financements politiques (CNCCFP) chargée de contrôler et valider les dépenses des candidats en campagne, vient d'être augmenté. Une augmentation conséquente : les émoluments de Logerot passent "de 4 574 euros par mois à 7 182 euros nets mensuels (+ 57 %), à quoi s'ajoutera désormais une indemnité annuelle de 9 500 euros bruts. Le tout avec effet rétroactif au 1er janvier". Une augmentation qui cause un choc, alors que la commission est sous le feu de critiques depuis plusieurs semaines, accusée de sévérité excessive sur les comptes de Jean-Luc Mélenchon, et d'indulgence non moins exces...

Il vous reste 92% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.