Comment Son-Forget est devenu député-troll
article

Comment Son-Forget est devenu député-troll

Il a publié le tweet qui a mené Griveaux à renoncer à sa candidature

Réservé à nos abonné.e.s
Jeune homme bardé de diplômes, radiologue entré à l'Assemblée nationale avec LREM en 2017, Joachim Son-Forget est devenu le député le plus troll du Palais-Bourbon. Jeudi 13 février, c'est lui qui a publié sur Twitter le lien vers l'article diffusant des textos et vidéos à caractère sexuel du désormais ex-candidat à la mairie de Paris Benjamin Griveaux. Twitter, c'est le terrain de jeu que "JSF" s'est choisi fin 2018 pour laisser libre cours à ses blagues douteuses, parfois à ses remarques sexistes.

De son compte Twitter est partie la tempête. Jeudi 13 février, à 18 h 15, le député des Français de la Suisse et du Liechtenstein Joachim Son-Forget publie un lien vers le site d'un artiste russe réfugié en France, Piotr Pavlenski. Sur ce site, des captures d'écran d'échanges de textos de Benjamin Griveaux, candidat LREM à la mairie de Paris, avec une ou plusieurs personnes, visiblement de sexe féminin. Les conversations sont intimes, et Griveaux envoie à plusieurs reprises des vidéos de lui-même se masturbant. Dès vendredi 14, le candidat abandonne la campagne. Pourquoi Joachim Son-Forget s'est-il fait le relais de ce texte malveillant et unanimement condamné par la classe politique ? "J’espère que ces vidéos sexuelles affligeantes incrimi...

Il vous reste 93% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.