Chercheur français détenu en Iran : le Figaro rompt le silence
article

Chercheur français détenu en Iran : le Figaro rompt le silence

Réservé à nos abonné.e.s
Il n’y a pas un, mais deux chercheurs français détenus en Iran depuis quatre mois. Certaines rédactions étaient au courant depuis des mois, mais c'est Le Figaro qui a décidé de rendre l'information publique ce 15 octobre... contre l’avis du gouvernement et de la famille. Au risque d'entraver les négociations pour leur libération ?

Le secret a été gardé pendant près de quatre mois sur recommandation des autorités françaises : il n’y a pas un mais deux chercheurs français détenus depuis juin en Iran. Jusqu’ici on savait que la chercheuse franco-iranienne Fariba Adelkhah avait été arrêtée début juin à Téhéran. En effet, le 16 juillet dernier, la Justice iranienne avait rendu publique l’arrestation de cette anthropologue spécialiste de l’Iran et directrice de recherche à Sciences-Po, accusée d’espionnage et emprisonnée par les Gardiens de la Révolution islamique. Paris avait alors publiquement demandé sa libération.

Mais on a appris mardi 15 octobre qu’un deuxième chercheur f...

Il vous reste 94% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.