7
Commentaires

Chercheur français détenu en Iran : le Figaro rompt le silence

Il n’y a pas un, mais deux chercheurs français détenus en Iran depuis quatre mois. Certaines rédactions étaient au courant depuis des mois, mais c'est Le Figaro qui a décidé de rendre l'information publique ce 15 octobre... contre l’avis du gouvernement et de la famille. Au risque d'entraver les négociations pour leur libération ?

Commentaires préférés des abonnés

"Des activités strictement universitaires"


Le propre d'un agent secret... c'est de mener ses activités secrètement. Comment son entourage, surtout ses collègues de travail, pourraient-ils être au courant ? Si c'est public, c'est du lobbying. Et s'ils (...)

Il est important aussi pour ceux qui chercheraient l’asile en France de savoir qu’ils peuvent être vendus . Chapour Bakthiar l’a été. Snowden ou les hongkongais sont prévenus.

Ceux qui ont vu le bureau des légendes ne peuvent que faire le lien entre ce monsieur universitaire et le personnage joué par l'excéllente Sara Giraudeau . similarité vraiment troublante ....

Derniers commentaires

Ceux qui ont vu le bureau des légendes ne peuvent que faire le lien entre ce monsieur universitaire et le personnage joué par l'excéllente Sara Giraudeau . similarité vraiment troublante ....

Il est important aussi pour ceux qui chercheraient l’asile en France de savoir qu’ils peuvent être vendus . Chapour Bakthiar l’a été. Snowden ou les hongkongais sont prévenus.

"Des activités strictement universitaires"


Le propre d'un agent secret... c'est de mener ses activités secrètement. Comment son entourage, surtout ses collègues de travail, pourraient-ils être au courant ? Si c'est public, c'est du lobbying. Et s'ils sont au courant, ils ne vont certainement pas crier sur le toit qu'ils étaient des agents secrets s'ils pensent que ça va nuire à leur libération.


Je me demande à quoi ce genre de proclamations inutiles sert. Par ailleurs, nous devrions faire confiance à des gens qui ont caché la vérité pendant 4 mois (même si c'est compréhensible voire souhaitable) ?


Je ne critique pas ce silence ni la gestion de l'affaire - mais très manifestement le lecteur est pris pour une buse.

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.