Chasse à courre : la guerre des vidéos
article

Chasse à courre : la guerre des vidéos

Réservé à nos abonné.e.s
Pro et anti-chasse à courre s'affrontent régulièrement sur le terrain et les réseaux sociaux dans un conflit de plus en plus tendu. La nouvelle arme favorite des deux camps : la vidéo, qui permet tantôt de montrer la violence de la chasse, tantôt de discréditer ses adversaires.

Un cerf court, acculé sur une voie de chemin de fer. Les images, filmées à Chantilly en janvier dernier, ont créé l'émoi. Si l'animal s'est retrouvé piégé à proximité d'une gare, c'est parce qu'il était traqué par un équipage de vènerie, aussi appelée chasse à courre. Le principe est simple : un "équipage" de chasseurs à cheval et à pied traque un animal, à l'aide de chiens dressés spécialement pour cette pratique, jusqu'à épuisement ou acculement de la bête, qui est alors mise à mort par les chiens ou par les chasseurs (sauf si la bête parvient à s'échapper). Une activité pratiquée par environ 10 000 adeptes en France. En septembre 2020, nouvelle vidéo, mais à Compiègne cette fois. L'animal avait trouvé refuge dans un chantier, avant d'êtr...

Il vous reste 94% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.