Canal+ : officiel, le Zapping et Spécial investigation supprimés
Brève Vidéo

Canal+ : officiel, le Zapping et Spécial investigation supprimés

Le Zapping et Spécial investigation, cette fois c'est bel et bien fini.

La direction de Vivendi a profité de la présentation de sa grille de rentrée ce matin pour annoncer au passage la suppression de la pastille quotidienne et du magazine d'enquête. Deux émissions jusqu'ici sur la sellette. Le patron du Zapping, Patrick Menais qui n'avait pas hésité le 8 octobre 2015 à consacrer la moitié de son programme à un documentaire de Spécial investigation censuré par Bolloré (finalement diffusé sur France 3), était de fait dans le collimateur de l'industriel breton depuis de longs mois.

Déjà sur la "liste noire" de Bolloré, selon le Canard Enchaîné, Menais et son émission avaient multiplié les irréverences, en consacrant plusieurs Zapping à Bolloré, reprenant par exemple les extraits les plus critiques d'un numéro de Complément d'enquête sur l'industriel breton, ou se payant son protégé, l'animateur vedette Cyril Hanouna. Mais cette fois c'est donc fini. , les dirigeants de la chaîne ont annoncé ce matin, dans une conférence de presse au siège de Vivendi, que Canal "ne voit pas l'intérêt d'assurer la promotion de chaînes gratuites sur une chaîne cryptée."

Quant à Spécial investigation, dans le viseur du milliardaire depuis la censure du documentaire sur le Crédit Mutuel, et qui depuis s'était fait trapper la majorité de ses enquêtes comme l’expliquait en février sur notre plateau son rédacteur en chef adjoint Jean-Baptiste Rivoire, le magazine ne serait pas assez "distinctif sur cette thématique" selon la direction du groupe.

Vers la fin du clair?

Les programmes en clair de Canal+ bientôt réduits à peau de chagrin ? La direction a confirmé les plans du groupe : la "chaîne cryptée" n’a jamais mieux porté son surnom que sous l’ère Bolloré. En effet, à la rentrée, Canal+ ne proposera plus que deux heures de programmes en clair par jour contre cinq actuellement. Objectif : "remettre de la valeur dans l’abonnement" assurent ses dirigeants.

Parmi les rescapés de cette cure d'amincissement : Groland devrait conserver sa place dans la grille. Quant à Catherine et Liliane, à partir du 5 septembre elles devraient disparaître du Petit Journal pour occuper une nouvelle place dans la chaîne. En tout, ce sont pas moins de 150 heures de diffusion par mois qui devraient ainsi passer en crypté, explique Le Monde.

nouveau media

"Raconter la nouvelle France"

Entre les suppressions du Zapping et de Spécial Investigation, ce matin les dirigeants du groupe ont égrené les annonces sur la future grille. Parmi les nouveautés: la confirmation de Cyrille Eldin en remplacement de Yann Barthès à la tête d’un Petit Journal nouvelle formule. Quant à Mouloud Achour, l’animateur devrait prendre les rênes d’une nouvelle émission quotidienne, le Gros Journal censé "raconter la nouvelle France". Mais pour la direction du groupe, aujourd'hui : "le clair de Canal, ce sont nos trois chaînes gratuites, regardées par 50 millions de Français chaque mois" a expliqué ce matin le directeur général des antennes Gérald-Brice Viret. Comprenez D8, D17 et iTELE, bientôt rebaptisées Canal 8, CanalStar et CNews Et là aussi la direction a annoncé des nouveautés. Pour D8 "la grande chaîne de l’optimisme", de nouveaux investissements sont prévus. Tout comme pour D17 qui devrait accueillir à partir de septembre un talk show de seconde partie de soirée ainsi qu’une fiction quotidienne. Enfin du côté d’iTELE, place désormais au sport, à la culture et au "décryptage plutôt qu’au sensationnalisme."  On ne demande qu'à voir.

Partager cet article Commenter

 

Cet article est libre d’accès
En vous abonnant, vous contribuez
à une information sur les médias
indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.