"Cabinet noir" de l'Elysée ? La presse prend Valeurs Actuelles avec des pincettes
article

"Cabinet noir" de l'Elysée ? La presse prend Valeurs Actuelles avec des pincettes

Mais elle n'a pas tout lu. Nous oui.

Réservé à nos abonné.e.s
Hollande a enfin son "cabinet noir". D'après une enquête de Valeurs Actuelles, l'Elysée aurait enquêté sur Nicolas Sarkozy en faisant des recherches dans les archives de l'ancien président en toute illégalité pour alimenter la presse sur les affaires touchant la "Sarkozie". Une présentation des faits contestés par plusieurs journaux, notamment Le Point et Le Monde, qui reprennent l'argumentation de l'Elysée : ces recherches ont été effectuées en toute légalité, à la suite de réquisitions judiciaires. Peut-être. Sauf que la plupart des medias ayant relayé l'affaire passent un peu vite sur certains détails avancés par Valeurs Actuelles. Ne reculant devant aucun sacrifice, @si a lu l'hebdomadaire anti-Rom.



Les offensives judiciaires contre Nicolas Sarkozy seraient alimentées par une "cellule officieuse" à l'Elysée. Le "cabinet noir" de Hollande piocherait illégalement dans les archives de Sarkozy pour alimenter les multiples feuilletons judiciaires qui empoisonnent la vie de l'ex-locataire de l'Elysée. Voilà comment on pourrait résumer l'enquête de Valeurs Actuelles publiée ce jeudi 31 octobre sur la base du témoignage de Bernard Muenkel, l'ancien chef du service transmissions et informatique de l'Elysée, mis au placard après avoir refusé d'effectuer des recherches illégales sur Sarkozy, Christine Lagarde ou encore Claude Guéant.

Ces r&eac...

Il vous reste 94% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.