"Blue Distrib" : pub cachée de Bolloré...pour Bolloré
Brève

"Blue Distrib" : pub cachée de Bolloré...pour Bolloré

Ce vendredi, Direct Matin consacre un article aux mérites d'un "nouveau service de proximité innovant". Le quotidien gratuit de Vincent Bolloré oublie seulement de mentionner que c'est...Bolloré qui développe ce service.

Vous ne connaissiez pas Blue distrib' ? Ce vendredi, Direct Matin se charge de tout vous dire sur "ce nouveau service pour les consommateurs et les commerces de proximité." Dans un article publié dans son édition nationale, le quotidien gratuit s’étend sur deux tiers de pages sur ce "dispositif innovant" de consignes partagées, "accessible 24h sur 24, sept jour sur sept (…) dans onze stations Autolib’" en Ile-de-France. Un service qui permet de retirer des commandes effectuées auprès de commerçants et de sites de e-commerce. Direct matin ne manque pas de mentionner que Blue Distrib' propose actuellement aux Franciliens de tester gratuitement ce service. "Pour faire partie de ces pionniers, il suffit de s’inscrire sur le site internet de Blue distrib’'", explique Direct matin qui pour faire saliver son lecteur ajoute: "La société envoie ensuite «un kit» spécial, comprenant un mode d’emploi, la liste des commerçants affiliés (ils sont plus d’une centaine), des goodies (stickers, biscuit artisanal…)ainsi que des promotions chez des commerçants partenaires."

nouveau media

Si l’article ne manque pas de détails pratiques quant aux mérites et à la façon de bénéficier de ce "dispositif innovant", Direct Matin "oublie" en revanche de mentionner deux choses. A aucun moment le journal, propriété de Vincent Bolloré, n’explique que Blue distrib’ est un service développé par... l’industriel breton, via sa filiale Blue solutions. Celle-ci, cotée en bourse depuis le 30 octobre 2013, regroupe les activités de stockage d’électricité du Groupe Bolloré. Ce n’est pas tout, car, comme à son habitude, Direct matin se garde bien de mentionner que c’est également le groupe Bolloré qui construit les voitures en libre-service et assure le fonctionnement des fameuses stations Autolib’ où ce nouveau service est développé. Un double coup de pub à peu de frais pour l’industriel.

Partager cet article Commenter

 

Cet article est libre d’accès
En vous abonnant, vous contribuez
à une information sur les médias
indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.