Le Los Angeles Times décrypte son propre racisme
article

Le Los Angeles Times décrypte son propre racisme

Réservé à nos abonné.e.s
Le 27 septembre, le quotidien californien a publié un supplément exhaustif en forme d'acte de contrition. Après le réexamen de 139 ans de journalisme, l'équipe éditoriale dénonce le racisme en termes de contenu éditorial et de traitement des journalistes issus des minorités, et promet de s'améliorer. Dans un contexte économique ardu.

Dimanche 27 septembre, les fidèles abonnés du Los Angeles Times ont probablement eu du mal à en croire leurs yeux. Dans leur boîte aux lettres, enroulée autour du journal du jour, un supplément intitulé "Admettre notre racisme", intimait aux lecteurs d'être lu sans tarder. A l'intérieur, une lettre ouverte du propriétaire du journal, le docteur et magnat des médias sud-africain Patrick Soon-Shiong ; un éditorial signé de toute la direction, en forme d'exégèse apologétique ; plusieurs témoignages d'actuels et anciens membres du personnel de la rédaction ; cinq autres éditoriaux, signés de différents journalistes ; une vidéo, enfin, mise en ligne sur YouTube. Leur sujet, unique, vertigineux : le racisme, dont le journal s'est rendu activ...

Il vous reste 91% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.