Attentats/"Sonia" : pressions de l'Etat sur BFM / RMC
suivi

Attentats/"Sonia" : pressions de l'Etat sur BFM / RMC

Un courriel de Hervé Béroud à @si

Réservé à nos abonné.e.s
"Aucun lien" entre la diffusion du témoignage de "Sonia" et le bras de fer qui oppose le groupe NextRadioTV (propriétaire de BFMTV et RMC) à l'État français à propos du passage en clair de LCI. Deux jours après la diffusion en exclusivité par RMC et BFMTV de l'interview de "Sonia", témoin-clé dans l'enquête sur les attentats de novembre qui s'estime aujourd'hui "abandonnée" par l'Etat français, le directeur de la rédaction de la chaîne d'info en continu explique à @si pourquoi ce témoignage a été diffusé cette semaine. Et réaffirme la "liberté" des journalistes du groupe vis-à-vis de leur propriétaire, Alain Weill.

Jeudi 4 février, les Français ont découvert l'existence de "Sonia", témoin-clé de l'enquête sur les attentats du 13 novembre qui a vraisemblablement permis l'arrestation d'Abdelhamid Abaaoud. Si l'existence d'un témoin décisif avait déjà été évoquée dans plusieurs articles (nous vous le racontions ici), "Sonia" n'avait jamais témoigné directement, et nul ne savait ce qu'elle était devenue depuis novembre. On sait désormais que "Sonia" a été obligée de vivre dans plusieurs hôtels, puis de changer de département, de nom, de quitter son travail et de rompre avec ses amis. On a appris, e...

Il vous reste 88% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.