Attentats : et revoilà des velléités (vagues) de contrôle du Net
article

Attentats : et revoilà des velléités (vagues) de contrôle du Net

BFMTV transforme des "souhaits" de policiers en projet du ministère de l'Intérieur

Réservé à nos abonné.e.s
Le plaidoyer pour une "meilleure régulation du net", serpent de mer post-attentats ? Après les policiers français qui en appellent à l'interdiction du Wi-Fi public (pour réduire les possibilités de navigation anonyme) en cas d'état d'urgence, c'est au tour de Barack Obama et Hillary Clinton de se prononcer en faveur de contrôles accrus du net, quelques jours après la tuerie en Californnie revendiquée par des sympathisants de l'EI.

Barack Obama veut "rendre plus difficile pour les terroristes le fait d’utiliser la technologie pour échapper à la justice". Le président américain l'a assuré lors de son discours sur la fusillade qui a fait 14 morts le 2 décembre à San Bernardino, en Californie. Comment comptent s'y prendre les autorités américaines ? Quelques heures plus tôt, la candidate aux primaires démocrates Hillary Clinton se faisait (un peu) plus précise. Elle expliquait, lors d'un forum à Washington (l'extrait de discours a été repéré par Le Monde) : "Nous devons travailler avec les entreprises qui hébergent [l]es contenus [de propaga...

Il vous reste 86% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.