Affaire Daval : le procès se joue aussi à la télé
article

Affaire Daval : le procès se joue aussi à la télé

Réservé à nos abonné.e.s
Jonathann Daval est jugé cette semaine pour le meurtre de son épouse Alexia, en octobre 2017. À la veille du procès, plusieurs documentaires diffusés sur les chaînes de télévision française font peser sur la cour d'assises le risque de débats biaisés. Pour Arrêt sur images, quatre avocats pénalistes commentent cette situation, ainsi que l'hyper-médiatisation de l'affaire depuis le début.

"Je suis le numéro d’écrou 40221. Je m’appelle Jonathann Daval, j’ai 36 ans. Je suis en prison pour le meurtre de ma femme." Ces mots ne sont pas ceux de Jonathann Daval, mais ceux que lui prête BFM TV dans le premier épisode d'une série documentaire en quatre épisodes diffusés les 16 et 17 novembre, Daval, la série (voir extrait ci-dessous). Le premier épisode, Moi, Jonathann Daval, a été diffusé le soir de l'ouverture du procès de Daval, accusé d'avoir assassiné sa femme Alexia, 29 ans, dans la nuit du 27 au 28 octobre 2017 à Gray-la-Ville, en Haute-Saône. 

Il vous reste 93% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.