254 heures de Zemmour-candidat non décomptées par le CSA
article

254 heures de Zemmour-candidat non décomptées par le CSA

Le polémiste a passé 12 jours à l'antenne en incluant Paris Première

Réservé à nos abonné.e.s
Le Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA) a tranché : il faut désormais que les chaînes de télévision comptabilisent le temps de parole d'Eric Zemmour, polémiste multi-condamné et presque-candidat à la présidentielle. ASI a calculé le nombre d'heures durant lesquelles Zemmour a eu le champ libre à l'antenne depuis les premières rumeurs de sa candidature, et qui ne seront pas comptabilisées à posteriori. Elles se comptent en fait... en jours.

Douze jours de Zemmour, non-stop : ce n'est pas le concept d'un film d'épouvante mais bien le temps d'antenne total, selon les savants calculs d'Arrêt sur Images, dont a bénéficié le polémiste Eric Zemmour ces derniers mois, alors même qu'il murmurait à l'oreille des médias son envie de briguer l'Élysée. Douze jours ou 285 heures de temps de parole non compté dans les quotas de l'élection présidentielle, dont 254 h sur CNews, et donc pas rééquilibrés en tendant le micro à un‧e candidat‧e d'un autre bord politique. Un temps qui signe l'impuissance manifeste du CSA, comme le relevait Daniel Schneidermann ce 9 septembre 2021.

Il vous reste 94% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.