observatoire du par

Quand Chirac refusait de débattre avec Le Pen

En 2002, pas de débat (ou presque) sur l'absence de débat

Ce soir, le débat aura lieu. Emmanuel Macron débattra avec Marine Le Pen ce 3 mai 2017. En 2002, Jacques Chirac avait pourtant refusé de débattre face au FN, pour ne pas cautionner la "banalisation de la haine et de l'intolérance". @si replonge 15 ans en arrière.



Le temps passe, les débats changent. En 2002, on se demandait s'il fallait débattre avec le FN. En 2017, la question est plutôt de savoir si, oui ou non, il y aura des plans de coupe pendant le débat d'entre-deux-tours. A priori oui, mais "avec parcimonie".

Si la question ne s'est pas posée cette année, l'histoire fut autre en 2002. Sur les plateaux télé, juste après les résultats, Roselyne Bachelot, soutien de Chirac, est formelle : "Jacques Chirac fera ce débat". Deux jours plus tard, celle qui était alors porte-parole du candidat change de cap : "Notre réflexion sur cette affaire a pris exactement 24 heures. Elle méritait d'être réfléchie, il n'y a pas eu flottement, il y a eu réflexion".

La décision de Chirac, vue par le JT de France 2

Déjà à l'époque, dans Le Monde, Raphaëlle Bacqué racontait les coulisses de cette décision : "Tous les conseillers du président n'étaient pas, au départ, sur la ligne qui a finalement été adoptée. Si Claude Chirac et ses adjoints à la communication, Agathe Samson et Laurent Glépin, ont immédiatement considéré qu'il ne fallait pas débattre avec le président du FN - « il n'y a que des coups à prendre et aucun avantage », disaient-ils - les autres membres de l'équipe étaient beaucoup plus partagés".

Le directeur de campagne de Chirac, Antoine Rufenacht, avait alors proposé trois solutions au candidat. La première : un débat "à l'américaine", où les candidats se retrouveraient côte à côte, répondraient aux questions des journalistes mais ne...

Déjà abonné ?

Email      Mot de passe   

Le site par mots-clés

Commentaires d'utilité publique

Quand Chirac refusait de débattre avec Le Pen

Non, j'ai tout faux. Si il a refusé le débat, c'est qu'il ne supportait pas le bruit et l'odeur du borgne.

Par Pierre38330
le 03/05/2017
Tous les forums >