Vidéo d'une bavure américaine en Irak, colossale fuite de rapports confidentiels de l'armée en Afghanistan, informateurs strictement anonymes... Le site qui diffuse des documents secrets en tous genres se rêve en nouveau média de révélations. Et parvient à imposer ses règles à ses ancêtres, les journaux.

Publié le 27/07/2010  Alimenté le 21/06/2017
Fox News Assange password
observatoire du par

Mails piratés par Wikileaks : Podesta utilisait-il le mot de passe "password" ?

Comment un mail de phishing serait à l'origine du piratage de masse

Le directeur de campagne d'Hillary Clinton a-t-il été piraté à cause de sa propre incompétence ? C'est ce que soutient le fondateur de Wikileaks Julian Assange. Son organisation avait publié au cours de la campagne des milliers de mails piratés provenant du compte de John Podesta. Des mails qui n'ont pas donné lieu à de grandes révélations, mais ont alourdi la campagne Clinton . Alors que les services de renseignement américains accusent la Russie d'avoir pris part au piratage, Assange affirme que Podesta avait un mot de passe bien trop simple, ce qui aurait permis à n'importe qui de pirater l'adresse mail. Une affirmation qui reste difficile à prouver.

Le directeur de campagne de Hillary Clinton, John Podesta, utilisait-il le mot de passe "password" pour son mail ? C'est ce qu'a affirmé Julian Assange mercredi 4 janvier sur Fox News : "Nous avons publié plusieurs mails de Podesta, qui montrent Podesta répondre à un mail de phishing, raconte le fondateur de Wikileaks. Comment a-t-il répondu ? Podesta a lâché que son mot de passe était le mot «password» [mot de passe en anglais, ndlr]. Son propre staff a dit que ce mail qu'il avait reçu était valable. C'est quelque chose qu'un ado de 14 ans aurait pu faire." Une manière, pour Assange, de prouver qu'il n'y a pas eu d'implication "d'un tiers étatique" (en l’occurrence, la Russie) dans le piratage des mails de Podesta, diffusés pendant la campagne présidentielle par Wikileaks, contrairement à ce que soutiennent les services de renseignement américains (relayés par une grande partie des médias américains).

"Assange de Wikileaks : un ado de 14 ans aurait pu pirater les mails de Podesta",
Fox News, 4 janvier 2017

La déclaration d'Assange a été très rapidement reprise par Donald Trump. Sur son compte Twitter, il s'est exclamé : "Julian Assange a dit qu'un ado de 14 ans aurait pu pirater Podesta. Pourquoi est-ce que le Comité National Démocrate a été aussi négligent ? Il a aussi dit que les Russes ne lui avaient pas donné l'info".

Google n'autorise pas "password" comme mot de passe

Le mot de passe de Podesta était-il vraiment "password" ? L'affirmation a été remise en question...

Déjà abonné ?

Email      Mot de passe   

Derniers articles dans ce dossier...

nouveau media

Wikileaks : Assange mécontent d'un documentaire

lu publié(e) le 21/06/2017 par la rédaction

Le fondateur de Wikileaks, Julian Assange, s'oppose à la réalisatrice Laura Poitras, auteur du documentaire primé Citizenfour sur Edward Snowden, nous apprend Le Monde. L'objet de la discorde : Risk, un documentaire consacré à Assange, que la réalisatrice a décidé de remonter entièrement ...

Macronleaks

#Macronleaks, la dernière ( ?) grosse intox de la campagne

observatoire publié(e) le 06/05/2017 par Anne-Sophie Jacques

Attention : intox de dernière minute. A quelques heures de la fin de la campagne, le forum américain 4Chan – déjà à l’origine de la rumeur sur le faux-compte d’Emmanuel Macron aux Bahamas – annonce la publication en vrac de documents issus du mouvement En marche. Ce dernier dénonce un ...

NyTimes Manning

Grâce partielle de Manning : Fox News critique "l'hypocrisie" d'Obama

vu publié(e) le 18/01/2017 par Juliette Gramaglia

Ce sera l'un des derniers grands actes politique de Barack Obama. Le président sortant a décidé mardi 17 janvier d'écourter la peine de Chelsea Manning pour qu'elle sorte de prison en mai prochain. La lanceuse d'alerte avait livré en 2010 à Wikileaks des centaines de milliers de documents sur ...

Tous les contenus de ce dossier >

Par mots-clés

Commentaires d'utilité publique

Attaques Internet pro-wikileaks : qui est derrière ?

Ce qui se passe sous nos yeux, c'est le début d'une guerre informatique entre le pouvoir et les citoyens. Wikileaks est ...

Par pow wow
le 08/12/2010

"La transparence illimitée, c'est la Chine de Mao"

Mais bon sang de bonsoir, comment ce type ose-t-il parler de "confidentialité nécessaire" ? Comment ose-t-il parler de "...

Par Saheyus
le 03/12/2010

"La transparence illimitée, c'est la Chine de Mao"

Ce qui énerve fort ceux qui détiennent le pouvoir, comme Védrine et d'autres, c'est que leur pouvoir repose essentiellement...

Par Tigi
le 03/12/2010
Tous les forums >