SIDA, Mediator, pilule : de nombreuses affaires de santé publique révèlent le poids des laboratoires pharmaceutiques sur les instances de santé publique, et donc sur l'information médicale. Et une loi, qui obligerait les médecins à déclarer leurs conflits d'intérêt, reste inappliquée.

Publié le 17/10/2010  Alimenté le 13/06/2016
Parabènes - Le Monde - 23/05/11
observatoire du par

Parabènes : danger ou "chasse aux sorcières chimiques ?"

Le Monde et Le Figaro s'opposent

Dangereux, les parabènes ? Le Monde a publié lundi 23 mai une liste de 400 médicaments contenant ce type de conservateurs, dont l'Assemblée nationale a voté en première lecture l'interdiction le 3 mai, contre l'avis du gouvernement. Mais leur toxicité et leurs effets cancérigènes font débat : le lendemain, ce mardi 24 mai, Le Figaro publie une page les présentant comme des ingrédients indispensables.


/media/article/s41/id4050/original.37844.zoom.jpg

Des cosmétiques pour bébé, des crèmes, de nombreux sirops contre la toux, des anti-vomissements, des antibiotiques, de banals médicaments contre la douleur et la fièvre... Selon Le Monde, 400 médicaments contiennent des parabènes, qui sont aussi "présents dans des milliers de produits cosmétiques, alimentaires (...) afin d'éviter le développement de champignons et de micro-organismes qui pourraient être nocifs pour l'homme". Dans les médicaments, ces conservateurs servent à "empêcher la dégradation du médicament et la baisse de son efficacité, voire éviter sa nocivité".

Le 3 mai, les députés avaient "créé la surprise en adoptant, contre l'avis du gouvernement, la proposition de loi de Yann Lachaud (Nouveau Centre, Gard) visant à interdire l'utilisation des phtalates, des parabènes et d'alkylphénols, trois catégories de perturbateurs endocriniens", rappelle Le Monde. Le texte doit encore être voté par le Sénat, mais inquiète les industriels. S'il passait tel quel, des centaines de produits devraient être retirés du marché, alors que des substituts au parabène ne sont pas disponibles dans tous les cas.

Quelle est la nocivité réelle de ces produits ? Difficile à dire. Une étude britannique de 2004 avait "retrouvé des parabènes intacts dans des tumeurs du sein", indique Le Monde, et une équipe japonaise pointait "un risque potentiel pour la fertilité masculine". En juin 2005, le bulletin des...

Déjà abonné ?

Email      Mot de passe   

Derniers articles dans ce dossier...

nouveau media

Médecins du Monde / médicaments : une campagne interdite d'affichage

lu publié(e) le 13/06/2016 par la rédaction

Les lobbys pharmaceutiques ont-ils fait pression pour interdire l’affichage de la campagne de Médecins du Monde ? Intitulée "Le Prix de la Vie", la nouvelle campagne de l’ONG dénonce les prix "révoltants" des médicaments à travers douze slogans axés sur "la rentabilité des maladies" ...

Ne tournez pas le dos à la campagne de pub cachée

Un collectif dénonce une campagne sur le "mal de dos" financée par un labo

observatoire publié(e) le 22/04/2015 par Sébastien Rochat

Aie aie aie. Le mal de dos est une maladie médiatique qui touche de plus en plus de lecteurs et téléspectateurs. France 2, M6, Le Figaro, Le Parisien, entre autres, se sont penchés sur le sujet ces dernières semaines. A l'origine de cet intérêt soudain, le lancement d'une campagne "Ne lui ...

Labo

Labos et experts du médicament : ouverture d'une enquête

lu publié(e) le 27/03/2015 par la rédaction

Des gendarmes du médicament payés par les labos ? Mediapart a révélé que plusieurs membres de la commission de transparence, chargée d'évaluer l'efficacité d'un médicament pour déterminer son remboursement par la Sécu, ont cumulé leurs fonctions avec le rôle de consultants... des labos ...

Tous les contenus de ce dossier >

Par mots-clés

Commentaires d'utilité publique

Ne tournez pas le dos à la campagne de pub cachée

Si vous saviez comment fonctionne le financement du développement des médocs de la recherche fondamentale à la vente en ...

Par Adarr
le 22/04/2015

"Il faudrait un Prescrire pour le grand public !"

Doit-on réserver certains sujets à des spécialistes et uniquement à des spécialistes, pour qu'ils soient bien traités ? ...

Par Annie Sétoualé
le 22/01/2011

"Il faudrait un Prescrire pour le grand public !"

CEST VRAIMENT INUTILE ET RIDICULE CES CHANSONS DE FIN D EMISSION QUI DECREBILISE LE SUJET ET DUI GENENT LES PARTICIPANTS

Par Monique Constancin
le 21/01/2011
Tous les forums >